Responsabilisation

L’autonomisation des femmes en Inde: encore un long chemin à parcourir

Posted by admin

[ad_1]

L’autonomisation des femmes en Inde signifie l’autonomisation des femmes – le pouvoir de les aider à exercer leurs droits, le pouvoir de ne pas être victime de violence physique ou sexuelle et le pouvoir de les laisser être indépendantes dans la société.

L’autonomisation des femmes est leur capacité à exercer un contrôle total sur ses actions. Beaucoup a été fait pour l’autonomisation des femmes en Inde depuis que nous sommes devenus indépendants, mais les femmes indiennes ont un long chemin à parcourir si nous voulons nous appeler l’autonomisation.

Les femmes représentent 52 pour cent de la population totale de l’Inde. L’Inde a vu une puissante première ministre et des femmes premières ministres des États. Mais la vérité est que les femmes sont toujours impuissantes dans la société indienne. De nombreuses femmes vivent toujours en dessous du seuil de pauvreté, n’ont pas accès aux établissements d’enseignement, ont un style de vie minimal et ne sont pas financièrement indépendantes.

Cependant, les temps changent et cela se voit dans les changements fondamentaux qui ont été apportés au rôle et au statut des femmes dans la société indienne. Il y a eu un changement majeur dans la politique du concept de «bien-être» dans les années 70 à «développement» dans les années 80 et maintenant, à partir des années 90, «autonomisation».

Le gouvernement ne se concentre pas sur l’autonomisation des femmes en Inde, qu’elles perçoivent comme des femmes comme «des partenaires à égalité avec les hommes». Ils ont mis en œuvre de nombreux programmes à travers le pays qui visent à accroître la sensibilisation et le renforcement des capacités impliquant une plus grande participation à la société.

Ces programmes visent à faire des femmes des décisionnaires éduquées et efficaces avec un contrôle significatif qui se traduit par une action transformatrice. Grâce à l’éducation et à la formation professionnelle, les femmes prennent conscience de la discrimination dont elles sont victimes dans de nombreux domaines de la famille et de la société.

Il existe un grand écart entre les femmes rurales et urbaines. Les femmes urbaines sont instruites, indépendantes, intelligentes et dans une position financière solide. Cette situation est un rêve lointain pour les femmes rurales.

De nombreuses femmes rurales manquent de services de base tels que nourriture, vêtements, abri, soins de santé et éducation. Mais les femmes urbaines ne sont pas aussi puissantes qu’elles le souhaiteraient, avec une augmentation des viols, du harcèlement sexuel au travail et des incidents de violence domestique.

Beaucoup a été fait de la part du gouvernement et des organisations non gouvernementales pour accroître l’autonomisation des femmes en Inde, mais cela n’a manifestement pas été suffisant.

L’évaluation de plusieurs centaines de programmes gouvernementaux d’autonomisation des femmes en Inde – tels que Streeshakti et Balika Samrudhi Yojana – montre que très peu a été fait ou réalisé. L’écart dans la mise en œuvre des politiques d’autonomisation est principalement dû au fait que les femmes en Inde sont socialement et économiquement défavorisées.

L’idée de l’autonomisation des femmes en Inde ne serait plus pertinente que lorsque les femmes indiennes sont mieux éduquées, informées et en mesure de prendre des décisions rationnelles pour elles-mêmes et leurs familles. Les abus et l’exploitation doivent cesser.

Les femmes doivent bénéficier de meilleurs services de santé et les hommes indiens doivent être sensibilisés aux problèmes des femmes. L’autonomisation des femmes ne peut être réalisée en Inde que si nos besoins fondamentaux sont satisfaits.

Leave A Comment