Direction

Leadership et socialisation – nature contre culture

Posted by admin

[ad_1]

La socialisation signifie apprendre les normes, les cultures, les comportements et plus encore à travers une sphère sociale. Les compétences de socialisation sont acquises dans l’enfance et développées à l’âge adulte et tout au long de la vie d’un individu. De nombreuses cultures différentes ont des règles sociales qui contribuent à l’apprentissage des compétences sociales. Les pairs et la communauté de l’individu peuvent également influencer la socialisation.

La socialisation a un impact énorme sur l’identité d’un individu et affecte ses performances, que ce soit en entreprise américaine ou en milieu scolaire. De nombreux gestionnaires négligent l’importance de la socialisation et voient comment elle affectera leurs employés. Cela devrait être pris en compte dans le plan d’affaires. Les chefs d’entreprise et les éducateurs doivent se familiariser avec la socialisation et ses effets sur le leadership. La socialisation aide à définir qui ils sont, ce qu’ils deviennent et comment ils se perçoivent. La socialisation et les autres comportements appris par l’environnement sont des exemples de la parentalité. C’est là que la personnalité, les comportements, les compétences sociales, etc. d’une personne sont appris de l’environnement de l’individu qui l’entoure. La nature est également un facteur qui affecte la personnalité d’un individu. La nature est la partie d’un individu qui est affectée par sa constitution génétique. Tout le monde vient avec des instincts et des traits de personnalité naturels.

Les parents jouent un rôle important dans le développement de la personnalité de l’enfant. Pour commencer, parce que l’enfant est leur progéniture, il possède une partie des gènes de chaque parent. Les gènes d’un individu proviennent de ses parents. En tant que bébé et tout au long de l’enfance, les parents ont également une forte influence sur la façon dont l’enfant est élevé. Ils sont leur principale source de survie et qui ils sont autour de tout le temps. Un enfant apprend principalement de ses parents. Ils imitent et imitent les actions et le discours d’un parent.

Plus tard dans la vie, les enfants sont fortement influencés par leurs pairs. Dès qu’un enfant va à l’école, il entre en contact avec d’autres enfants qui ont grandi dans des environnements différents. Les enfants font l’expérience de nombreuses cultures différentes et de nouvelles personnalités lorsqu’ils vont à l’école et rencontrent de nouvelles personnes. À ce stade, l’acceptation par les pairs devient une grande partie de l’estime de soi d’un enfant et ils sont fortement influencés par leurs pairs et amis, peut-être plus que leurs parents. Les enseignants influencent également un individu pendant les années scolaires.

Ceux qui ont une haute estime de soi et / ou des compétences en leadership sont moins susceptibles d’être influencés par leurs pairs. Leur environnement aura toujours un effet sur eux, mais pas autant que ceux qui font de leur mieux pour se fondre dans les gens qui les entourent. Les personnes ayant des compétences en leadership suivront leur propre chemin et créeront leur propre destin, guidant ceux qui suivent leurs traces. Les dirigeants peuvent avoir une profonde influence sur la nature des autres et la manière dont leur environnement les affecte.

Ceux qui ont beaucoup de compétences en leadership et ceux qui ont besoin d’un leader pour se suivre s’influencent mutuellement et créent une sorte de cycle. Les leaders guident les autres, mais ils ont également besoin du soutien de ceux qui les guident pour devenir des leaders. Dans une entreprise avec plusieurs dirigeants, les petites entreprises qui dépendent d’eux ou celles qui utilisent leurs entreprises prospèrent.

Le leadership ne consiste pas seulement à prendre les choses en main et à être capable de guider les gens, mais aussi à pouvoir interagir avec les gens. La nature peut être un facteur important dans les caractéristiques de leadership que l’on possède. Leurs gènes et traits naturels qu’ils possèdent peuvent faire partie de leur personnalité forte et directrice, et cela peut aussi faire partie de la façon dont un individu se rapporte aux autres et s’il se soucie vraiment d’eux. Nourrir peut également avoir une influence. Les expériences de vie peuvent habiliter une personne afin qu’elle apprenne à être une personne forte qui veut défendre ses croyances et ses opinions et guider les autres à faire de même. Les gens ont besoin de se comprendre avant d’essayer de comprendre les autres. Un leader doit maîtriser ses émotions. Une fois qu’ils peuvent se contrôler, ils peuvent guider les autres plus efficacement et devenir un leader.

Les dirigeants, comme tout le monde, éprouvent des sentiments de la personne physique tels que la peur et le doute. La différence est qu’un leader ne peut pas être surmonté par ces sentiments. Les dirigeants ne seront pas guidés par ces émotions négatives et refuseront de les contrôler. Ils contrôlent et doivent diriger les autres. Cependant, comme ils sont humains et éprouvent des émotions similaires aux autres, ils peuvent toujours se rapporter aux autres. Un leader doit être suffisamment motivé pour surmonter les sentiments négatifs ou humiliants. Il est normal que quelqu’un affronte et éprouve des émotions négatives, mais cela ne peut vaincre un leader. La motivation aide quelqu’un à traverser des moments difficiles et à les utiliser pour le rendre plus fort.

La troisième caractéristique est la motivation. Un leader est quelqu’un qui peut être motivé et, sans l’aide des autres, peut voir ce qui doit être fait et quelles actions entreprendre. La motivation consiste à prendre des initiatives. Les gens peuvent montrer l’exemple et encourager les autres. La deuxième caractéristique est la capacité d’interagir avec les autres. Quelqu’un qui interagit avec les autres est prêt à écouter activement et à faire preuve d’empathie avec les autres et est sincère à leur donner et à ce qui se passe dans leur vie.

L’empathie est de pouvoir ressentir pour les autres la façon dont ils ressentent et vivent ce qu’ils vivent avec eux. Quand quelqu’un fait preuve d’empathie, il essaie de voir les choses comme l’individu les voit afin qu’il puisse ressentir pour elles. Ils essaient de ressentir pour eux au lieu de se sentir mal pour eux comme les gens le font lorsqu’ils sympathisent.

L’écoute active est une compétence importante dans la sympathie ou l’empathie. Quelqu’un qui souffre a besoin de quelqu’un qui non seulement écoute, mais écoute activement et prête attention. Si l’auditeur fait un écart ou fait simplement semblant d’écouter, l’orateur peut voir et cela peut aggraver les problèmes. Ils peuvent ne pas se sentir importants ou avoir l’impression que personne ne s’en soucie. Parfois, les personnes souffrant de douleur ou de problèmes ont simplement besoin de quelqu’un pour écouter pendant qu’elles parlent. Un auditeur actif n’a pas besoin d’entrer ou de répondre verbalement. Il est plus efficace de répondre par les expressions faciales et le langage corporel. Si quelqu’un est intéressé, cela se reflétera généralement dans ses réponses et réponses.

Les compétences sociales sont le summum de tous les autres traits de cette catégorie. De nombreuses compétences sociales doivent être acquises, notamment l’empathie et l’interaction avec les autres. Il peut être difficile d’être un auditeur actif en sachant quel est le bon moment pour répondre et quand il est temps de simplement écouter. Pour beaucoup, il faut du temps pour remarquer les autres et surtout pour les inquiéter. Ce n’est pas qu’ils sont égoïstes, mais certains ne font tout simplement pas autant attention à leur environnement. Beaucoup doivent acquérir cette compétence.

D’un autre côté, certaines personnes sont naturellement douées pour l’empathie et s’intéressent vraiment à leur entourage. Ils sont toujours conscients des autres et ont un réel souci d’eux et de leur bien-être. Ces personnes dotées de cette capacité naturelle aident à montrer aux autres l’importance d’être désintéressé et de prendre soin des autres. Ils deviennent des leaders à leur manière grâce à leur prédisposition naturelle et à leurs traits génétiques.

Les dirigeants possèdent de nombreuses qualités qui peuvent être apprises ou héritées. Tout dépend de l’individu et de sa personnalité naturelle. Certains ont des compétences qui viennent naturellement et certains doivent les apprendre. D’autres ont des compétences sociales partielles et ont besoin d’enseigner aux autres. Il y a tellement de façons différentes d’arriver aux traits de personnalité que l’on possède et aux compétences de leadership dont on fait preuve.

Certaines caractéristiques importantes du leadership sont la maîtrise de soi et l’autodiscipline, une attitude positive et un esprit ouvert, une volonté d’aller au-delà de l’appel du devoir, une volonté d’assumer la responsabilité et d’accepter les conséquences de leurs actions, une personnalité et un caractère sympathiques, altruisme, humilité et pas seulement remplir les devoirs de leadership pour l’image de soi et la richesse, et bien plus encore.

Certains sont nés avec ces qualités positives. D’autres sont nés avec certains et d’autres sont enseignés par des parents qui sont également nés avec des traits positifs et des compétences en leadership. Certains apprennent uniquement à l’école. Et puis il y a des gens qui n’apprennent que lorsqu’ils sont adultes. Certaines personnes sont des leaders nés naturellement avec des traits de leadership, mais quiconque veut essayer peut acquérir des compétences en leadership. Cela aide si une personne est naturellement bénie avec au moins quelques traits de leadership, mais on peut toujours être nourri, qu’elle ait ou non des qualités de leadership.

Si quelqu’un est naturellement motivé, il peut acquérir des compétences en leadership en se nourrissant. Les compétences de motivation peuvent aider les individus à acquérir d’autres compétences. L’éducation joue un grand rôle dans les capacités et la personnalité d’une personne, mais la volonté d’apprendre et la motivation d’une personne peuvent aller aussi loin.

Leave A Comment